Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Zoom sur le crédit personnel pour apprenti

shutterstock_1704723019.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Les offres proposées par les banques pour les apprentis sont assez tentantes. De base, un crédit apprenti est destiné au financement d’un projet d’apprentissage. Par contre, de nos jours, les banques proposent également des crédits non affectés pour les apprentis, ce qui signifie que l’apprenti est libre d’utiliser le prêt pour satisfaire ses besoins personnels. Les publicités sont alléchantes, mais avant de prendre votre décision, nous tenons tout de même à vous rappeler comment fonctionne un prêt apprenti.

Un prêt apprenti : c’est quoi ?

Il n’existe pas de cadre bien déterminer pour définir un prêt apprenti, les offres proposées peuvent varier d’une banque à une autre. En effet, les conditions d’éligibilité ainsi que les modalités de remboursement ne sont pas les même pour toutes les banques. Par contre, dans l’élaboration de ces conditions, que ce soit niveau du taux d’intérêt et des modalités de remboursement, les banques doivent tenir compte du fait que le client en question est un étudiant qu’il soit travailleur actif ou pas. 

En effet, les demandeurs peuvent être des salariés en contrat d’apprentissage ou carrément des salariés en activité. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les banques proposent des crédits non affectés. 

Malgré cela, les banques sont dans le droit d’exiger une garantie. En effet, les banques demandent une caution ou un concours de garant avant d’octroyer le prêt. 

Il existe tout de même certains cadres particuliers où les banques peuvent accorder le prêt sans concours de garant. Cela va dépendre surtout de l’usage de votre compte ou parfois aussi de la relation que vous entretenez avec votre banquier. 

Nous pouvons donc définir un prêt apprenti comme un prêt octroyé aux apprentis pour financer ses études et ses formations, ou aussi pour l’accomplissement d’un projet personnel hors projet immobilier.

NB : Il faut être majeur pour prétendre le prêt apprenti, sauf si l’objet de votre demande est le financement du permis à 1 euro. Particulièrement pour ce projet, vous pouvez faire la demande à partir de 16 ans. 

Les sujets à aborder avec votre banquier lors des entretiens ?

Même si les propositions des banques sont déjà assez attrayantes, sachez qu’il existe tout de même des points essentiels que vous devez négocier avec votre banquier avant de signer le contrat.

Le taux d’intérêt

Sachez que le taux d’intérêt est un point que vous pouvez tout à fait négocier avec votre banquier pour une demande de prêt apprenti. Avant l’entretien, il serait plus judicieux d’entreprendre un comparatif des taux d’intérêt proposés par les autres banques pour les utiliser comme argument lors de votre entretien. D’ailleurs ce comparatif est primordial, car les écarts des taux d’intérêt proposés par les banques ne sont pas négligeables du tout. 

Le différé de remboursement

Surtout si vous êtes étudiants en première année ou même pour les travailleurs avec une rémunération faible, obtenir un différé de remboursement, qu’il soit total ou partiel serait un réel atout. En effet grâce au différé de remboursement, vous pouvez obtenir un report du remboursement des intérêts (s’il est partiel) ou même du remboursement du capital et des intérêts (s’il est total). 

Les frais de dossier

N’hésitez pas à demander à être exonéré de ces frais, s’ils sont demandés bien évidemment. 

Les pénalités de remboursement par anticipation

Si le reste dû est supérieur à 10 000 euros, anticiper le remboursement peut générer des frais de pénalités. De ce fait, vérifie tout de même le taux demandé par la banque en cas de remboursement anticipé, et négocie au mieux pour éviter ces pénalités si vous estimez que vous pourriez avoir un moyen pour les liquider plus tôt. 

L’assurance emprunteur

Que vous soyez étudiant à temps plein, salarié en contrat d’apprentissage ou même travailleur actif, une assurance emprunteur reste toujours une option intéressante. Même si elle n’est pas toujours obligatoire, lors de vos entretiens avec votre banquier, n’hésitez pas à aborder ce sujet. D’ailleurs, si la banque propose cette option, il serait peut-être intéressant pour vous, mais surtout pour votre dossier de souscrire à une assurance emprunteur. 

La protection du consommateur de crédit

Les risques sont majeurs pour un prêt apprenti, car les clients cibles sont des personnes sans revenu ou avec un revenu modeste et instable. D’après les statistiques, les revenus des étudiants varient entre 25% et 78% du SMIC. 

La banque et l’État sont conscients de ces risques. C’est pour cette raison d’ailleurs que le dispositif juridique français pour la protection des consommateurs contrôle les publicités pour les crédits à la consommation notamment pour le prêt apprenti. Par ailleurs, il exige également à la banque de bien contrôler la solvabilité du client durant l’étude de son dossier. 

Pour mener en bien son contrôle, la banque peut : 

  • Accéder au FICP (Fichier National des Incidents de Paiement). C’est un fichier qui regroupe la liste des personnes ayant des incidents de paiement. Plus précisément les emprunteurs qui ont eu un impayé de 2 mois consécutives et/ou une échéance qui n’a pas été réglée pendant plus de 2 mois.
  • Lancer une analyse du taux d’endettement du demandeur, qui ne doit pas excéder les 33% de son revenu net.

NB : Le reste à vivre est un élément crucial dans le calcul de ce taux d’endettement. À cet effet, l’évaluation de ce taux n’est pas le même pour les apprentis qui possèdent son propre logement et ceux qui sont encore logés chez leur parent. 

Le droit de rétractation

Dans le cadre de la protection des emprunteurs, les banques doivent laisser un délai de rétractation aux emprunteurs. 

Le délai est de :

  • 14 jours pour un prêt personnel non affecté
  • 3 jours pour un prêt affecté

L’anticipation de remboursement

Pour une reste dû supérieur à 10 000 euros, un remboursement anticipé peut faire l’objet d’une pénalité.  

Pour un prêt apprenti, la loi impose les taux suivants :

  • 1% du capital dû si le délai de remboursement restant est de 1 an et plus
  • 0,5 % du capital dû s’il le remboursement doit se terminer dans moins de 1 an

NB : Spécifiquement pour les prêts apprentis, vous pouvez demander à être exonéré des frais de pénalité d’anticipation de remboursement. Pour ce faire vous devez envoyer une lettre manuscrite à votre banque de préférence un mois à l’avance. N’oubliez pas de préciser si l’anticipation de remboursement est totale ou partielle. 

Pourquoi souscrire à une assurance emprunteur ?

Sachez tout d’abord que l’assurance emprunteur est facultative, vous n’êtes pas obligé de souscrire à une assurance emprunteur pour un prêt apprenti, toutefois c’est recommandé.

En effet, souscrire à une offre d’assurance emprunteur peut s’avérer nécessaire dans le cadre d’un prêt apprenti. Cette assurance vous permettra d’honorer vos engagements envers la banque si jamais un évènement qui vous empêchera d’assurer le remboursement survient. 

Par exemple, pour une perte d’emploi, une maladie, une invalidité, un décès ou d’autres raisons qui vous empêchera de payer vos mensualités, si vous êtes inscrit à un contrat d’assurance emprunteur, votre assureur va prendre en charge le tout ou partie des échéances dû selon les conditions définies au contrat. 

Ce n’est pas obligatoire, mais cette assurance vous permettra d’éviter d’apporter des charges supplémentaires voire même des une difficulté financière à vos proches.

La délégation d’assurance de prêt

Si vous avez pris la décision de prendre une assurance emprunteur, sachez que vous avez 2 choix :

  • Souscrire à un contrat groupe auprès de votre banque même
  • Souscrire à une assurance individuelle auprès d’une délégation externe

La deuxième option, soit le contrat individuel auprès d’une délégation externe est le plus avantageux. Ce contrat est plus intéressant, car les tarifs pour un contrat individuel sont nettement moins chers.

Il faut savoir en fait que la tarification d’une assurance groupée se base sur un risque mutualisé. Par contre, pour une assurance individuelle, elle se base sur un risque personnalisé, d’où les tarifs moins chers pour les apprentis. 

Voici un tableau comparatif des meilleures assurances emprunteurs pour 2022

 

Classement

Nom de l’assureur

Offre

1

Crédit Mutuel Assurances

NaoAssur (Suravenir)

2

AXA

AXA Direct Emprunteur

3

MACIF

Garantie Emprunteur MACIF

4

Generali

Generali 7270 CI

5

UTWIN

UTWIN Protection

6

Allianz

Allianz 5352 CRD

7

AVIVA

AVIVA Emprunteur

8

Generali

Generali 8001

9

Harmonie Mutuelle

Garantie Emprunteur (Sphéria Vie)

10

AFI ESCA

AFI Perenim CRD

Quelles sont les meilleures assurances emprunteurs

D’après un comparatif lancé, les offres d’assurances emprunteurs les plus intéressantes en 2022 sont les suivants :

 

Banques

TAEG Fixe

Montant Min.

Montant maxi.

Durée Mini.

Durée Maxi.

Dates limites de validité de l’offre

LCL (avance)

0.00%

1000 €

1.000€

12 mois

12 mois

non indiquée

Caisse d’Épargne (crédit jeune) [1]

0.00%

1000 €

1.000€

36 mois

36 mois

non indiquée

Banque Populaire Rives de Paris (spécial apprentis) [2]

0.50%

5.000 €

15.000€

6 mois

10 ans

24/10/2022

Crédit Coopératif [3]

0.50%

1.500€

60.000€

12 mois

10 ans

30/09/2022

La Banque Postale [4]

0.80%

1.000 €

10.000€

12 mois

10 ans

31/08/2022

La Banque Postale [5]

0.90%

10.000 €

50.000€

12 mois

10 ans

non communiquée

Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne [6]

0.90%

1.000 €

50.000€

12 mois

10 ans

non communiquée

Caisse d’Épargne [7]

0.90%

1.500€

45.000€

12 mois

10 ans

non indiquée

BRED

1.00%

1.500 €

35.000€

12 mois

10 ans

non communiquée

CIC [9]

1.20%

1.500 €

80.000€

12 mois

10 ans

30/09/2022

BNP Paribas [10]

1.50%

760 €

75.000€

4 mois

8 ans

31/10/2022

Crédit Agricole

1.50%

750 €

50.000€

12 mois

10 ans

non indiquée

LCL

1.50%

750 €

50.000€

12 mois

10 ans

non indiquée

Société Générale

1.50%

1.000 €

120.000€

12 mois

10 ans

non communiquée

Pourquoi il faut opter pour une caution solidaire ?

Il est important de rappeler que même dans le cadre d’un prêt apprenti, les banques exigent un concours de garant. Bien évidemment, le garant ou la caution optée par l’emprunteur doit être en pouvoir de payer à sa place les échéances dû si jamais l’emprunteur n’est pas en mesure de le faire. 

Il existe d’autres contrats de cautionnement, mais la banque demande souvent la caution solidaire. Avec ce contrat, le cautionnaire est contraint de régler l’échéance de l’emprunteur dès le premier impayé si la banque l’exige. 

Il est donc nécessaire de rappeler que se porter garant pour un apprenti n’est pas une décision à prendre à la légère. Même s’il s’agit d’un membre de votre famille, afin d’éviter de payer les échéances à sa place, réfléchissez à deux fois. D’ailleurs, si une autre alternative au prêt est envisageable, il serait plus judicieux d’opter pour d’autre solution. 

Outre le prêt apprenti, quelles sont les autres alternatives ? 

Même avec des conditions très attrayantes, un prêt présente un engagement et une charge. Si vous pouvez trouver d’autres alternatives, il serait plus judicieux d’opter pour d’autres solutions. 

Le prêt dans le cadre familial

Si un membre de votre famille possède le capital dont vous avez besoin, un prêt familial serait plus avantageux pour vous, que ce soit pour les formalités ou les modalités de remboursement. 

Le crédit entre particulier

Sachez qu’il existe à ce jour des organismes qui proposent des prêts entre particuliers avec des taux plus intéressants que les banques. Nous avons par exemple YOUNITED CRÉDIT, un organisme agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour les prêts entre particuliers. 

Un prêt au nom des parents

Si la situation financière de vos parents leur permet, vous pouvez tout à fait leur demander de faire un prêt pour vous. Le remboursement dépendra ensuite de l’accord entre vous. 

Quelles les conditions de ressources pour un prêt apprenti ?

Le statut et les ressources d’un apprenti ne sont pas très rassurants pour les banques. De ce fait, dans l’étude des dossiers des demandeurs, les banques font un zoom sur certains points.

Le contrat de travail de l’emprunteur

Vous l’aurez compris, un CDI est un atout pour votre demande. Le fait d’être en CDD peut en effet être un motif pour la banque de refuser votre demande de prêt. 

Le montant de votre rémunération

De manière générale, le montant de la rémunération perçue par les appentis n’est pas suffisant pour garantir un remboursement convenable des échéances. C’est pour cette raison d’ailleurs que les banques exigent une caution pour un prêt apprenti. Néanmoins, cette information est utile pour la banque pour définir la somme qu’elle va vous accorder. 

Le statut professionnel du demandeur

Si vous êtes encore en période d’essai, vous ne pouvez pas faire une demande de prêt sauf si vous avez un cautionnaire. 

Comment faire une simulation de prêt apprenti ?

Si vous êtes décidé à faire une demande pour un prêt apprenti, approchez-vous de votre banquier ou rendez-vous sur le site de votre banque pour faire une simulation. Cela vous permettra de voir la meilleure option pour vous. 

               Si vous n’avez pas d’autres alternatives à la banque, les banques proposent un prêt destiné aux apprentis. Ça peut être un prêt affecté ou libre, qui fait que les apprentis sont tout à fait libres d’utiliser leur argent comme ils veulent. Par contre, pour prétendre le prêt les banques exigent une caution solidaire.