Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Quels sont les prêts complémentaires des caisses de retraite ?

pexels-andrea-piacquadio-3823487.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Pour financer toute sorte de projet personnel, il est possible de solliciter des prêts complémentaires auprès de sa caisse de retraite. En effet, ces organismes de références retraites comme l’Arrco et l’Agirc peuvent vous octroyer des crédits sous certaines conditions préférentielles. Nous allons vous dire quels sont ces prêts et à qui, s’ adressent-ils. 

Les prêts aidés pour les personnes en difficultés

Les aides bonifiées par les caisses de retraite varient selon la situation professionnelle de l’adhérent : chômeur, divorcé, décès, d’un proche, problèmes de santé, etc. Mais il y a un autre critère essentiel : l’affiliation à une caisse de retraite qui en propose comme HUMANIS ou IRP AUTO. 

Ces prêts complémentaires peuvent servir à des fins de travaux de réaménagement, d’adaptation ou d’équipements pour les personnes à mobilité réduite ou handicapés. Ils peuvent également servir à aider les salariés à affronter certaines périodes difficiles comme son entrée en maternité ou pour financer les études de ces enfants. Dans ces cas-là, les aides ne prennent pas obligatoirement la forme d’un prêt personnel, mais en CESU ou chèques emploi service universel. Notamment, il s’agit des aides sociales offertes par des caisses en charge de mission d’action sociale comme MALAKOFF-MEDERIC.

Caisse de retraite et les crédits travaux

Plusieurs caisses de retraite donnent à leurs adhérents des prêts avec des avantages intéressants. Un prêt bonifiant est souvent à montant restreint par rapport à d’autres prêts offerts par les établissements bancaires. Mais l’avantage est qu’il est attribué à un taux préférentiel avec des charges allégées.

Le prêt aidé des caisses de retraite n’est pas dédié uniquement pour financer un bien immobilier. Ces types d’organismes proposent également des crédits travaux accordés à un taux intéressant selon les conditions de ressources. Cependant, ces prêts travaux sont spécifiques pour des aménagements de toute nature pour une résidence principale dont vous êtes le propriétaire.

Caisse de retraite et son rôle d’accompagnement

Pour négocier pour vous les conditions de taux les plus avantageux, certaines caisses indépendantes avec des politiques spécifiques avancent des services de courtier. C’est le cas des caisses d’actions sociales comme CARPILIG. Ils peuvent vous accompagner dans votre recherche de solutions afin de retrouver un bon équilibre financier.

En réalité, les caisses de retraite n’attribuent pas de crédit immobilier. Cependant, les financements proposés peuvent s’allier à d’autres natures de financements que vous contractez. Ainsi, à travers leurs larges réseaux de partenaires banquiers, ils peuvent assister les personnes retraitées à la recherche d’un prêt immobilier.

Voici une illustration chiffrée de quelques exemples de prêts travaux : 

Caisse de retraite

Montant

Durée

TAEG

AG2R LA MONDIALE

De 1500 à 21500 euros

De 24 à 84 mois

2,5% à 3,9%

PRO BTP

DE 5 000 à 15 000 euros

10 ans

2%

 

Qu’en est-il du prêt complémentaire à taux 0% du CGOS ?

Ce type de prêt sans intérêt aidé par l’État est spécifique aux retraités qui s’engagent dans des travaux lourds pour leur logement principal. Le plafond du prêt à taux zéro peut s’élever jusqu’à 5 000 euros, à rembourser durant une période de 30 mois. Son véritable atout est que l’échéance peut s’adapter à la capacité de remboursement du bénéficiaire. Sachez que ce prêt n’est attribué qu’à certaines conditions :

  • Un revenu inférieur au plafond fixé 
  • Un taux d’endettement inférieur à 33% du revenu
  • Adhérent justifié de la CRH 

La sélection des bénéficiaires se trie par âge et par ancienneté au niveau de la CRH.

Que faire si votre caisse ne propose pas de financement ? 

Un microcrédit personnel, avec un taux de 4%, délivré par une association de crédit est une solution qui s’offre à vous s’il vous est impossible de bénéficier d’un prêt bonifié. Selon votre situation et votre projet, vous pouvez obtenir jusqu’à 3 000 à 5 000 euros pour financer vos projets, y compris les dépenses de premières nécessités.

 

D’une manière générale, une mutuelle retraite reste accessible au plus grand nombre. Ils peuvent être octroyés aux personnes âgées, mais aussi à des personnes actives en surendettement. En effet, vous pouvez en bénéficier même en n’étant pas retraité si votre situation répond aux exigences requises. Ces types de prêt se présentent souvent à un taux relativement avantageux, mais délivré à un montant faible. Sinon, un microcrédit est une autre possibilité à saisir pour venir compléter votre capital.