Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Prêt sur 5 ans : faut-il faire un crédit immobilier à courte durée ?

shutterstock_1941569245.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Le prêt court est un rêve irréalisable pour de nombreux emprunteurs. Il y a des situations où des prêts très courts sont encore possibles ! Le taux d’intérêt à 5 ans est donc très bas tout comme l’assurance emprunteur. Comment en profiter ? Nous mettons à votre disposition la meilleure information et baromètre des prix de l’immobilier sur 5 ans.

Comment définir la durée du crédit immobilier ?

Si votre situation financière et vos objectifs patrimoniaux guident naturellement votre choix d’emprunteur, vous devez effectuer différentes simulations avant de vous lancer sur le crédit sur 5 ans. Décider pour un emprunteur de plus de cinq ans. Pour faciliter les études comparatives, vous pouvez créer des tableaux qui enregistrent les résultats de différents plans financiers, tels que la durée, la durée du prêt, le taux d’intérêt, les mensualités, les assurances et les coûts de crédit. Vous pouvez utiliser l’outil en ligne pour déterminer votre future durée de prêt idéale. Voici trois situations à privilégier pour déterminer la période idéale de votre crédit immobilier :

Selon le projet immobilier

La situation  n’est pas pareille pour l’achat d’une résidence principale et un investissement locatif. D’une part, ce sont souvent les projets d’une vie, et si vous empruntez jusqu’à 20 ou 25, vous maîtrisez totalement votre budget. D’autre part, les options auxquelles sont confrontés les investisseurs sont de payer des impôts ou de générer des revenus supplémentaires dès que possible. Dans cette dernière perspective, un prêt hypothécaire de 5 ans peut vous aider à atteindre vos objectifs avec des taux d’intérêt avantageux.

Investissement locatif

Il n’y a aucun établissement financier qui propose un prêt au delà de 20 ans. Ce délai maximum est observé chez presque tous les prêteurs. Si vous décidez de contracter un prêt à court terme et que vous disposez d’un capital à court terme, pensez à un crédit d’impôt qui peut alléger votre fiscalité. Le principe de ce type de crédit est simple : payer les intérêts à long terme et rembourser le prêt à la fin. Ce mécanisme présente cinq atouts :

  • Vos paiements mensuels sont inférieurs à ceux des prêts amortissables.
  • En réduisant vos mensualités, vous pouvez obtenir plus facilement des prêts à court terme.
  • Parce que vous déduisez plus d’intérêts, vous payez moins de droits de succession.
  • En accordant à la banque un capital bon marché, vous pouvez économiser sur les frais de garantie.
  • Vous maintenez l’épargne même si le capital n’est pas disponible pendant cette période.

Choisir un prêt locatif sur 5 ans se justifie pleinement si vous approchez de la retraite et si vous souhaitez profiter d’une rente lorsque vous arrêtez de travailler ou si vous réinvestissez le capital déjà gagné et que le montant emprunté est faible. Dans d’autres cas, il n’y a aucun intérêt à déterminer la durée et il vaut mieux la laisser plus longtemps et conserver son épargne.

Achat d’une maison

L’achat d’une résidence principale n’est qu’une étape pour certaines personnes. Pour d’autres, l’appartement – sauf circonstances imprévues – doit être conservé à vie. Ces deux approches ont une influence sur le choix de la durée du prêt immobilier. Pour une future revente à court ou moyen terme, deux stratégies de financement sont possibles : une durée à court terme (5 à 10 ans), et une longue durée (jusqu’à 20 ans) avec un remboursement anticipé possible. 

Selon son âge

Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier et de prendre votre retraite dans quelques années, il est naturel de souscrire pour une courte durée. Une diminution prévisible des revenus pendant la cessation du travail peut être compensée par des revenus locatifs, à condition que vous n’ayez rien à régler lors de cette période.

En revanche, vous pouvez choisir une période initiale plus longue et rembourser votre prêt immobilier à votre retraite. Pour cela, vous devez négocier une pénalité pour remboursement anticipé. Cette solution a l’avantage de démarrer avec une mensualité plus faible et plus de souplesse dans la budgétisation lors de la phase de remboursement.

Selon le montant du prêt

Jusqu’au début des années 1990, les Français privilégiaient les petits emprunts, puis le coût élevé du logement incitait les jeunes familles à contracter des emprunts de plus en plus longs, parfois jusqu’à 35 ans. Depuis le début de la crise financière, les politiques d’austérité des banques ont radicalement changé la donne. Maintenant, tout le monde est de retour avec plus de connaissance. Les emprunteurs souhaitent adopter une approche plus financière pour investir dans l’immobilier et réduire le coût du crédit. Dans cette optique, vous pouvez profiter d’un taux d’intérêt fixe inférieur à 2 % sur un prêt de 5 ans.

Fixer le délai du prêt immobilier

L’ajustement d’échéance permet d’augmenter, de diminuer ou de reporter les mensualités, sous conditions. Cela est généralement proposé à partir de douze mois. La durée de démarrage peut donc être modifiée à tout moment.

Exemple 1 : Un couple contracte un emprunt en novembre 2014 au taux de 2,40% + 0,36% du capital assuré sur une durée de 15 ans. La mensualité est de 1038 euros. Après 2 ans de remboursement, il décide de prolonger sa durée de vie à 1238 euros. La période initiale d’octobre 2029 à avril 2027 a été réduite de 30 mois.

Exemple 2 : Un deuxième couple contracte un prêt sur 7 ans en novembre 2014 avec une prime de 1,95% + 0,36%. Le montant mensuel est de 1 565 €. Après 12 mois, le couple augmente la durée à 1 900 € et prolonge la durée jusqu’en septembre 2020. Cela signifie que la durée totale du crédit sera de 5 ans et 11 mois, ce qui rapportera un bénéfice total de 11 mois.

Au contraire, il est possible de rallonger la durée en réduisant la mensualité. (jusqu’à 30% des cas).

En guise de conclusion, le choix d’un crédit court terme peut être nécessaire en raison de la limite d’âge de l’emprunteur, pour atteindre l’objectif de maîtrise du coût du crédit, ou tout simplement en fonction de la sélection d’actifs. Quoi qu’il en soit, opter pour un crédit remboursé sur 5 ans permet de bénéficier de taux d’intérêt plus bas.