Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Prêt immobilier : comment répondre au questionnaire médical ?

shutterstock_1555297910.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Pour appuyer votre dossier de demande de prêt immobilier, vous devez posséder une assurance. Mais lors de votre souscription assurance, vous devrez d’abord remplir un questionnaire sur votre situation médicale. Ces questions sont en effet la clé de votre obtention d’assurance donc, il faut que vous sachiez très bien y répondre. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce questionnaire.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

C’est une assurance qui protège les débiteurs du même créancier. De manière à ce que le crédit ou la dette acquis soit intégralement réglé en cas de décès ou d’invalidité totale et permanente. De base, cette assurance englobe le décès, l’invalidité totale et permanente et les maladies sérieuses.

Généralement, ces assurances sont spécifiquement conçues pour couvrir le montant de la dette et fonctionnent comme une garantie pour l’institution financière, puisqu’il est nécessaire de s’assurer que le crédit sera payé par le demandeur, et qu’il n’a aucun souci de santé grave. Le fait d’exiger ou non ladite assurance du bénéficiaire du crédit dépendra explicitement de l’institution financière.

Quels sont les types de formulaires de santé ?

Pour souscrire une assurance santé, il faut d’abord remplir différents questionnaires. Ces formulaires 

ne sont pas les mêmes pour toutes les compagnies d’assurance, il dépend également de plusieurs facteurs liés au prêt en question et au demandeur de prêt. Ceux-ci concernent en grande partie le montant du prêt et la profession de l’emprunteur.

Remplir un questionnaire simplifie

Le premier questionnaire de santé contient des questions simples sur l’état de santé du demandeur. Il suffit de répondre oui ou non sur toutes les questions, soit 15 questions environ. Pour les personnes ayant subi des interventions chirurgicales ou passent des séjours à l’hôpital ou pour les personnes qui suivent des traitements spéciaux. Ils devront faire part de ces informations, car la suite du questionnaire en dépend fortement.

Quand faut-il remplir un questionnaire complet ?

Si vous voulez contracter une énorme somme de prêt, les assureurs vous demanderont de remplir ce formulaire plus détaillé. Vous devez être en bonne santé, ou du moins ne pas être dans une situation critique pour démontrer que vous être fiable à contracter un prêt. Vous devriez alors donner plus de détail sur votre état de santé.

Quand le rapport médical est-il exigé ?

Il arrive des fois que le médecin-conseil de la compagnie d’assurance demande un rapport médical pour en savoir peu plus sur une maladie ou un traitement en particulier qui pourraient affecter négativement votre santé. Dans le cas où vous souffrez d’une maladie héréditaire, il faudrait également que vous fassiez un test pour savoir si vous êtes atteint ou non.

Pourquoi faut-il répondre correctement aux questions ?

Lorsque vous remplissez le formulaire, répondez avec certitude, sinon, vous aurez surement d’ennuis. Voici quelques conseils :

  • Soyez précis
  • Si vous avez un doute, demander une explication au médecin-conseil de la compagnie.
  • Ne sous-estimez aucune ordonnance ou information

Que se passe-t-il si je fais une erreur de bonne foi dans ma demande ?

Les propositions d’assurance de pet contiennent de nombreuses questions et, pour mener à bien le processus, vous devrez probablement passer en revue vos antécédents médicaux au cours des dernières décennies. Il est tout à fait possible que vous oubliiez des informations importantes ou que vous vous contentiez de faire des suppositions. Si cela se produit, cela ne devrait généralement pas avoir d’incidence sur votre demande ou votre couverture future.

Conséquences d’un mensonge sur votre demande d’assurance vie

Le fait de mentir sur votre demande d’assurance peut être considéré comme une forme de fraude à l’assurance et peut entraîner de graves conséquences et avoir un impact sur votre assurabilité future. Toutefois, les conséquences peuvent varier en fonction de la gravité de l’omission.

Si vous êtes pris en train de mentir pendant le processus de demande, la compagnie d’assurance peut immédiatement refuser de vous couvrir. Si cette information est signalée dans votre dossier, il pourrait être plus difficile, voire presque impossible, d’obtenir une autre assurance.

Qu’en est-il du secret médical par rapport aux médecins-conseils des assureurs ?

Le droit de montrer son dossier médical ou non à un médecin-conseil de e l’assureur revient seulement au demandeur. Tenu par le secret médical, ni son médecin traitant, ni personne ne peut l’obliger à montrer le dossier médical de son patient pour le montrer aux médecins-conseils. De ce fait, si la compagnie d’assurance veut avoir des informations complémentaires sur l’état de santé de son client, seule la personne concernée doit le demander à son médecin pour remettre le dossier de ses propres mains.

Quels sont les autres critères que l’assurance analyse ?

À part votre état de santé, les assurances vous questionnent généralement sur le sport que vous fréquentez. Si vous pratiquez des sports sans danger comme le vélo, le fitness ou la course à pied, l’assurance n’aura aucune raison de s’inquiéter. Par contre, si vous pratiquez des sports extrêmes, le risque d’accident augmente donc la compagnie d’assurance applique une majoration au niveau du prix de votre assurance. Cela est également valable si votre travail représente un danger ou si vous travaillez dans des mauvaises conditions.

Refus de l’assurance : quelles mesures prendre ?

Selon votre situation, il arrive des fois que l’assurance refuse de vous assurer. Dans ce cas, vous devez soit contacter une autre assurance, soit appliquer la convention AERAS.

Faites appel à d’autres assureurs

Après avoir répondu à toutes les questions de l’assureur, si vous avez senti que la réponse serait négative, vous devriez anticiper le refus de l’assurance en faisant appel à un autre assureur. Il faut savoir que toutes les assurances ne présentent pas les mêmes questions sur votre état de santé. En effet, il y a des assurances très exigeantes qui posent des questions remontant depuis la naissance. Tandis que des autres assurances se basent seulement sur les cinq dernières années.

Demander une convention AERAS

Si vous ne trouvez aucune assurance acceptant de vous assurer à cause de votre état de santé, vous pouvez entamer une demande de convention AERAS. Il s’agit de faire appel à l’organisme demandeur pour qu’il cherche une solution alternative pouvant remplacer l’assurance emprunteur. Toutefois, il faut préciser que cette démarche n’est pas garantie, mais vous pouvez toujours essayer pour espérer un résultat positif.

Pour terminer, l’obtention d’une assurance est importante pour appuyer votre demande de prêt. Vous devez alors savoir comment répondre correctement au questionnaire. Si vous n’êtes pas sûr de répondre aux critères de l’assurance, vous pouvez prendre des mesures a l’avance comme entamer plusieurs demandes ou demander une convention AERAS.