Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Prêt immobilier à amortissement constant : bonne ou mauvaise idée ?

shutterstock_1888304359.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Prêt immobilier à amortissement constant : bonne ou mauvaise idée ?

À ce qu’il parait, un emprunt bancaire par amortissement est une méthode d’emprunt plus économique. Mais comment ça marche exactement ? Quels sont les inconvénients de ce remboursement par rapport aux autres modalités de remboursement ? On répond à vos questions. 

L’amortissement constant : Qu’est-ce que c’est ?

=Le remboursement à amortissement constant est une technique de remboursement avec des échéances dégressives. Une échéance avec un capital fixe et une part d’intérêt dégressive. 

Prêt à amortissement constant : formules, avantages et inconvénients

Pour y voir plus clair, nous allons vous partager comment est calculé le capital amorti ainsi que la part d’intérêt. 

Formule pour calculer le capital amorti

L’amortissement constant ou le capital amorti correspond au montant du capital emprunté divisé par la durée du prêt

Am = C / n

Am : amortissement constant

C : capital emprunté

n : durée du prêt

NB : l’unité de « n » la durée du prêt doit être exprimé en mois si vous voulez voir l’amortissement constant par mois en année si vous voulez l’amortissement par an. 

Comment calculer la part d’intérêt ?

Pour calculer la part d’intérêt, il faut multiplier le capital emprunté avec le taux d’intérêt

I = C x t

I : Intérêt

C : capital emprunté

t : taux d’intérêt

Le taux d’intérêt doit être exprimé en centième. Par exemple, si le taux d’intérêt est de 2,50 % le taux à utiliser dans le calcul est de 0,025, soit (2,50 / 100).

NB : Pour un emprunt à amortissement constant, la part d’intérêt est dégressive, alors pour obtenir le taux d’intérêt chaque année, il faut prendre le capital restant dû pour l’année en question. 

Le capital restant correspond à la différence entre le montant du capital emprunté à n-1 et l’amortissement constant.

Cr = C – Am

Cr : capital restant dû

Am : amortissement constant

Les avantages et inconvénients d’un prêt immobilier par amortissement constant

Le plus grand avantage de cette technique est surtout le coût du crédit qui revient moins cher. Par ailleurs, cette échéance dégressive peut être un avantage, mais aussi un inconvénient en fonction de la situation financière de l’emprunteur.

Pour une personne qui va bientôt partir à la retraite, c’est un réel avantage, car il va payer plus cher pendant les premières années, par contre, quand il va partir en retraite, ses échéances seront réduites. 

Mais pour un investisseur qui vient de lancer son business, payer plus cher dès les premières années peut être fatale pour son entreprise. 

Il en va de même pour un prêt immobilier, si vous avez des travaux à faire, une échéance plus conséquente va alourdir vos charges. 

Comparatif entre un prêt à amortissement constant et un prêt à annuité constant

Prenons l’exemple d’une entreprise qui a emprunté une somme de 4500 euros, à rembourser sur 5 ans avec un taux d’intérêt de 2,50 % 

Simulation pour un prêt à amortissement constant

Année

Capital restant dû

intérêt

Amortissement constant

Annuité

1

4500

112,50

900

1012,50

2

3600

90

900

990

3

2700

67,50

900

967,50

4

1800

45

900

945

5

900

22,50

900

922,50

TOTAL

 

247,5

4500

4837,50

 

Le capital à rembourser qui est égal au somme de l’annuité et de l’intérêt est de 5085 euros 

Simulation pour un prêt à annuité constant (prêt classique)

 

Année

Capital restant dû

intérêt

Amortissement

Annuité constante

1

4500

112,50

856.11

968,61

2

3643.89

91.10

877.51

968,61

3

2766.38

69.16

899.45

968,61

4

1866.93

46,67

921.94

968,61

5

944.99

23.62

944.99

968,61

TOTAL

 

183,88

 

4843,5

Le capital à rembourser est de 5139,43 euros

               Le capital à rembourser est moins cher pour un prêt à amortissement constant, par contre l’annuité est assez élevée pour les premières années. Un prêt immobilier à amortissement constant est donc intéressant si vous n’envisagez à faire des travaux dans votre nouveau logement.