Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Les étapes à suivre pour obtenir un financement immobilier ?

shutterstock_1822553567.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Pour acquérir une maison ou un appartement, recourir à un prêt immobilier est une étape incontournable. Cependant, comment obtenir un crédit immobilier ? Découvrez les étapes de financement à suivre pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque ? Avec ce guide, vous pourrez monter un dossier en béton qui vous aidera à obtenir votre prêt immobilier.

Établir un plan de financement

Une des étapes clés pour obtenir un prêt immobilier est d’établir des études de financement. Cette étape vous permet d’évaluer et vérifier la faisabilité de votre projet. Afin de savoir si votre projet est cohérent et respecte certaines conditions de financement, vous devrez constituer un business plan. Ainsi, vous pourrez connaitre au mieux les faiblesses et les forces de votre projet.

Cette étude correspond surtout à vos besoins de financement ainsi que les ressources possibles pour le financer. Elle génère le plus souvent un aller-retour entre votre projet idéal et sa faisabilité sur le plan financier.

Cette étude de financement passe d’ailleurs sur 4 étapes clés, dont :

  • L’estimation de vos besoins de financement et les ressources financières :

Cela permet de déterminer les sommes nécessaires pour le lancement de votre projet.

  • Compte de résultat prévisionnel :

Il doit mettre en évidence les dépenses qui vous seront nécessaires pour votre projet et le moyen pour vous de le financer.

  • La durée de remboursement du prêt

C’est un élément essentiel pour votre projet, car elle impact à la fois votre budget et le coût de crédit. Vous pouvez utiliser une calculette de crédit pour faire une simulation de votre projet de financement.

  • Le plan de financement

Une fois tous ces éléments prennent en compte, il est temps que vous établissiez un plan d’action. Ce plan de financement tiendra en compte tous les éléments nécessaires à votre demande de crédit. Ceci s’accompagne d’une demande qui sera adressée à un établissement financier pour vous permettre d’avoir un prêt.

Le mieux c’est de bien évaluer votre projet avant d’entamer les négociations auprès de la banque pour l’obtention du crédit. 

Négociation de chaque élément de la demande

C’est une erreur de limiter son taux de crédit à un seul taux nominal. C’est pourquoi il est important de bien négocier chaque élément de votre demande de crédit. Voici les éléments qu’il faut surtout négocier lors d’une demande de crédit :

  • Les primes d’assurance

Autre que le taux d’intérêt, les primes d’assurance est aussi un élément important qui impact la demande de prêt immobilier. Si vous avez plus de 40 ans, le mieux c’est d’opter pour un contrat groupe bancaire qui donnera un meilleur résultat. En revanche, si vous êtes encore jeune, vous pouvez faire une comparative de tarifs de prime d’assurance avec une délégation d’assurance externe.

  • Les frais de dossier

Lorsqu’on évoque les crédits immobiliers, on pense tout de suite au taux de négociation. Cependant, d’autres aspects du crédit immobilier devront être pris en compte comme le frais de dossier. Le frais de dossier peut être négocié au même titre que les primes d’assurance. Cette facture est variable en fonction du politique tarifaire de la banque et peut être négociée jusqu’à 20 % du montant selon l’organisme.

  • Les frais de garantie

Le frais de garantie est aussi un aspect crucial pour un contrat de crédits immobiliers. Ce dernier peut aussi être négocié pour le choix de la société en charge de l’hypothèque. En effet, les banques facturent ces frais de garantie afin de se protéger en cas d’impayés. Ce sont surtout l’hypothèque, le frais du préteur ainsi que la caution. Pourtant, il est impossible de faire baisser le coût de caution ou celle de l’hypothéquer.

  • Les options de crédit et indemnités de remboursement anticipé

Ces derniers n’ont pas d’impact sur votre crédit immobilier au départ, mais elle peut vous toucher en cas de remboursement anticipé de prêt ou de baisse de revenu. Vous pouvez donc négocier ces points afin de bénéficier d’une souplesse de crédit. Vous devez ainsi demander à votre banque d’adapter votre mensualité pour le remboursement de votre crédit. Cependant, la banque peut parfois être réticente à la négociation de ces indemnités. 

Analyser les propositions des banques

Bien lire la proposition de la banque est important pour pouvoir comparer chaque offre. Vous devrez donc contrôler et comparer chaque offre et chaque élément dans le but de savoir quelle proposition vous convient le mieux.

L’offre préalable pour un crédit immobilier

L’offre préalable résume toutes les modalités de crédits ainsi que ses caractéristiques. En effet, vous avez le choix de souscrire l’assurance proposé par votre banque ou d’une assurance équivalente auprès d’un autre établissement. Cette offre reste valable dans les délais de 30 ans et vous n’avez pas le droit de le renvoyer signer avant la fin de ce délai de réflexion.

D’ailleurs, avant de vous faire une offre de crédit, la banque vous explique la conséquence de ce crédit et du risque de surendettement. Elle évalue ensuite votre solvabilité avant de vous l’accorder.

L’acte authentique

L’acte authentique est la dernière étape d’un crédit immobilier. C’est un document officiel rédigé par un notaire. Ce dernier concrétise votre accord avec la banque. Il doit surtout être pris à l’avance pour permettre le décaissement de votre fonds.

Bref, vous l’avez surement compris, c’est en évaluant bien votre plan de financement et de satisfaire l’exigence de la banque que vous obtiendrez un prêt. Pour réduire le risque de refus, donc constituez un dossier en béton et évaluez bien la faisabilité de votre projet.