Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Guide complet pour acquérir votre propre logement

Guide complet pour acquérir votre propre logement

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Votre indépendance financière dépend de votre profil : propriétaire de logement ou locataire. Cependant, rester locataire représente un réel déclin financier. Pensez plutôt à acquérir votre propre logement. De quelle manière ? En vous investissant en immobilier. Il existe plusieurs possibilités pour y parvenir : en commençant par fixer un objectif d’avoir votre propre demeure jusqu’à son acquisition. Vous devez également savoir les différentes catégories d’aides financières pour l’accession. 

Avoir votre propre demeure n’est pas un rêve

Bien que la crise économique domine encore, il est possible de financer votre acquisition selon deux cas : devenir primo-accédant ou bien devenir secundo accédant. On dit que vous êtes primo-accédant si vous voulez acheter votre logement pour la première fois après deux années. Les primo-accédants peuvent bénéficier de l’aide de l’État s’ils sont satisfaits des conditions. Ils peuvent aussi présenter une demande de prêt soutenu par l’État. 

Ces prêts sont : le PAS ou le prêt à l’accession sociale, le PTZ+ ou le prêt à taux zéro. Il y a aussi le prêt action logement et le prêt épargne logement. Si vous voulez prêter localement, quelques choix sont disponibles. À votre disposition dans ce cas : les caisses régionales, les départementales en consultant. 

Comment fonctionne le secundo accédant ? Dès que vous êtes en quête d’un deuxième logement, vous devenez un secundo accédant. Autrement dit, vous voulez avoir une deuxième résidence comme propriété. Pour quels profits ? En fait, avoir une seconde résidence vous permet de louer votre premier logement. Selon un sondage, 75 % des emprunteurs secundo-accédants ambitionnent d’acheter une maison toute neuve (les 13 %) ou une ancienne maison (les 87 %). 

Les différents types d’aides financières à l’accession

Un aspect fondamental de l’accession à la propriété est bien sûr le financement de la propriété. Si vous avez des apports et des revenus importants, votre objectif principal devrait être une négociation au maximum de ces actifs avec la banque. À l’inverse, si vous n’avez pas de don et que vos revenus sont faibles, surtout, ne vous baissez pas les bras. Il existe de nombreuses solutions qui peuvent faire de vous le maître de votre maison.

Le prêt à taux zéro

En premier lieu, ce prêt permet de financer l’achat d’un logement neuf ou d’un ancien logement avec quelques devoirs. Il permet également de procurer des fonds pour un logement social. Dans les deux tranches les plus basses de ce prêt, il est possible d’espérer un report de remboursement.

Le prêt PAS

Il s’agit d’un crédit plus ou moins intéressant. Tous les habitants français aussi bien que les étrangers peuvent tirer profit de ce prêt à condition qu’ils soient en situation régulière. Le meilleur moment pour faire le calcul des droits est idéalement l’année N-2. Cette année est destinée pour les offres préalables de crédit juste avant le 31 mai. Mais si les offres de prêts sont éditées après le 31 mai, l’année pour faire calcul est l’année N-1. Un bien financé a comme objet la résidence principale habitée plus de huit mois en une année. 

Cependant, à part la prétention à l’aide personnalisée au logement, il reste d’autres avantages du prêt PAS : 

  • Le plafond des frais de dossiers s’avère plus abordable (500 €) ;
  • Les frais de garantie sont réduits ;
  • L’assurance emprunteur peut couvrir la perte d’emploi.

Toutefois, le plafond du taux d’intérêt se situe au-dessus des taux du marché. Le prêt action logement, quant à lui, est orienté aux travailleurs dans une société ayant plus de 10 salariés. Allons-nous diriger vers d’autres sources. Dans le cas où vous seriez propriétaire de maison, vendue après ou avant acquisition d’une nouvelle. Deux cas peuvent présenter : 

  • revente avant acquisition du logement,
  • achats de la demeure avant la revente.

Le premier cas doit orienter son choix vers un prêt amortissable. Pour l’autre cas, l’emprunteur demande de l’aide à un prêt relais comme une avance de la banque. 

Le crédit Action Logement 

Si vous travaillez pour une entreprise ayant plus de 10 salariés, vous pouvez solliciter un prêt ancien employeur, devenu maintenant Prêt Action Logement. Mais ne soyez pas surpris si vous êtes rejeté. Le chef d’entreprise a peut-être adressé l’enveloppe disponible à la location sociale. Sinon l’enveloppe est épuisée juste au moment de votre demande.

D’autres financements

Rien ne vous empêche de jouir d’un CEL qui offre le meilleur taux d’intérêt, bien qu’avec un montant limité. Des aides financières de collectivités locales pour logement sont aussi disponibles. Ces types d’aides peuvent procéder comme une subvention. N’hésitez pas à contacter les services communaux de votre région dans ce cas. 

Le financement des collectivités locales 

Selon une étude de l’ADIL, près de 80 communes, communes ou départements ont fourni une aide à l’adhésion en 2016. Outre les prêts bonifiés par l’État, cette aide financière peut prendre la forme de subventions ou de prêts à taux zéro. On en recense 34 dans la carte de France. N’hésitez pas à vous renseigner sur toutes les informations complémentaires. Si possible, n’hésitez pas de contacter les services communaux du conseil général.

Acquisition d’un logement HLM

Qui sont les bénéficiaires et quels sont ces avantages ? Tour d’horizon sur ces propos. 

Les bénéficiaires 

Étant locataires d’un logement HLM, vous pouvez prétendre accéder à la demeure et vous porter légataire de leur logement. Ceci étant possible à condition que le bailleur social donne son aval à mettre la propriété à la vente. Certains plafonds de ressources sont aussi à respecter. 

Les gens ayant des revenus intermédiaires 

Selon le décret de janvier 2008, certains locataires ont accès à des conditions spécifiques s’ils ont des revenus intermédiaires. Cela reste possible s’ils disposent des revenus qui dépassent les plafonds limités pour l’accession HLM vis-à-vis des limites fixées par le décret. Néanmoins, 1/4 du parc de logement vendu sera proposé à ces gens ayant des revenus intermédiaires. 

Avantages

L’avantage majeur de l’accession HLM est que le prix de vente est abordable. Les organismes HLM doivent se conformer à des prix de vente maxima. À noter qu’en cas de revente du logement après 5 ans de l’acquisition, l’entité HLM deviendra propriétaire en priorité. 

Le contrat de location-accession 

Ce contrat contient 2 phases distinctes : la période locative et la période d’acquisition. Les durées respectives sont déterminées par le contrat. Ce contrat doit inclure le prix de vente futur, la description précise de la propriété, la période de location. 

Pour la phase de location

Le locataire doit payer une redevance. Cette obligation mensuelle comprend 2 parties :

  • Une part de loyer, équivalent à l’usage du bien.
  • Une portion correspondant à un acompte versé sur le coût de vente.

Certaines obligations vous sont tenues comme l’entretien de la maison. Pour l’autre phase, vous devez verser l’argent au propriétaire. Le transfert du logement doit être réalisé par un acte authentique. 

Pour la phase de levée d’option 

C’est la phase de versement du solde au propriétaire, vérifié par un acte authentique (un notaire par exemple). En cas de refus de levée d’option, vous serez forcé de quitter la propriété et tenu de restituer votre part locative en rapport aux acomptes versés. La déduction se limitera à 1 % du prix de vente, mais 3 % pour un logement moins de 3 ans. 

Pour le PSLA ou prêt social de location-accession

Il s’agit d’un prêt consenti par l’entité HLM. Il finance des opérations de constrictions. Le logement en question doit être une résidence principale du locataire. Mais il se peut que ce prêt soit transféré au nouveau titulaire du contrat de location. 

                 Donc en résumé, vous l’aurez bien compris. Le fait d’avoir un deuxième logement alors que vous avez déjà une autre maison est un grand succès dans votre vie. Le cas échéant, vous pouvez dire que vos rêves se réalisent. À moins que votre situation financière doive être stable. Cette situation implique souvent des gens qui ont une famille qui s’agrandit. Cela dit, faire le calcul de l’apport personnel est aussi de mise.