Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Être au RSA et avoir sa propre maison Serait-il possible ?

shutterstock_2136099107-2.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Les gens qui touchent les minima sociaux veulent aussi avoir leur propre logement. Le problème est que beaucoup de banques sont réticents à offrir un prêt immobilier pour les personnes au RSA. Avec les revenus mensuels si faibles, le risque de ne pas pouvoir faire une épargne chaque mois sera probable. Dans quelles conditions les gens en RSA peuvent-ils concevoir un prêt financier pour acheter une maison ?

Comment est votre situation financière ?

Si vous avez une ressource de revenu

Si vous avez un boulot à temps partiel, la banque, vous accorderez de la chance pour évaluer votre demande de prêt. Elle va analyser le fait si vos ressources de revenus en plus de votre RSA peuvent rembourser le prêt financier pour immobilier. 

Cependant, les banques sont plus tentées par ceux qui travaillent en CDI au risque qu’ils peuvent faire une épargne chaque mois.   

Si vous êtes sans emploi

Faire une demande de prêt financier pour immobilier en étant sans emploi est difficile.  Le seul moyen pour qu’une banque puisse vous accorder un crédit est que vous avez un apport conséquent de plus de 50%. Mais aussi si vous soumet une source de garantie pour épargner le prêt.

Quels sont les différents types de prêt immobilier ?

Avec la réticence de la banque à donner un prêt immobilier aux personnes de minima sociaux, vous pouvez encore se tourner vers le CAF. Vous allez bénéficier un prêt bonifié qui sera comme un prêt complémentaire pour l’achat d’une maison. 

Quelques sortes de prêt bonifié

-Le Prêt à Taux Zéro ou PTZ

Pour obtenir ce type de prêt immobilier, il faut correspondre à ces conditions :

  • La maison achetée devait être votre résidence principale.
  • Il faut que le logement se trouve dans la Zone B2 ou C et doit impliquer au moins 25% du prix total de l’achat.
  • L’offre du prêt ne doit pas surpasser vos plafonds de ressources.

-Le Prêt d’Accession Social ou PAS

Cette offre est plutôt accordée aux personnes qui ont des revenus modestes afin qu’ils ont droit pour accéder à l’APL. Le PAS va aider financièrement l’intégralité  du prix du logement que vous voulez. C’est pour cela qu’il faut se projeter à ce type de prêt quand on est au RSA.

Qu’en est-il des offres de prêt venant des collectivités locales ? 

À part l’offre de prêt venant de l’État, certaines communes et département attribuent un prêt immobilier. Vous pouvez vous renseigner chez l’ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement) afin de savoir si votre zone géographique est éligible à cette offre de prêt. 

Ce qu’on doit savoir avant de se lancer dans un prêt immobilier

Avoir accès au crédit financier reste toujours compliqué pour les personnes au RSA. Avant de se lancer à faire une demande de prêt, il faut examiner 3 points importants :

Il faut être conscient du « reste à vivre » 

Le reste à vivre est l’argent qui reste pour couvrir les dépenses familiales en enlevant ce qu’on doit épargner. La banque doit être mise au courant de cette notion afin d’évaluer si vous avez le moyen de faire un remboursement. 

Il faut fixer des garanties

Comme les services qui proposent des prêts immobiliers sont méfiants, il faut leur offrir une garantie. Ce gage concerne principalement l’hypothèque d’un bien le plus valeureux que vous possédez. 

Dans un autre contexte, vous pouvez passer quelqu’un de votre relation comme caution de solidarité de prêt. 

Il faut avoir un apport conséquent

Pour qu’on vous accorde un prêt immobilier, vos taux d’apport devaient être supérieurs à 50%. Le prêt que vous allez effectuer doit être deux fois moins élevé que le prix du logement. 

    Pour récapituler, même si vous êtes au RSA vous pouvez accéder à un prêt pour acheter un logement. Il faut juste trouver les prêts comme le PTZ et le PAS pour financer l’achat. Avant de se lancer, il faut analyser les risques.