Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Entre compromis de vente et l’acquisition d’un crédit immobilier : le délai qu’il nous faut

shutterstock_1889267980.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Pour pouvoir offrir votre maison de rêve, se faire tenter par un emprunt bancaire est la bonne option. L’obtention de crédit immobilier constitue à suivre toutes les démarches nécessaires. Entre la réalisation de compromis de vente avec le vendeur et la demande de prêt immobilier à la banque, il vaut mieux ne pas dépasser le délai proposé. Hors délai, vous coterez l’achat de maison. 

Comment recevoir un prêt immobilier de la banque ?

Avant de conclure un compromis de vente, il faut d’abord trouver la banque idéale qui peut vous offrir un prêt immobilier. L’obtention de l’emprunt se fait entre 30 à 60 jours. Pour être confiant, renseignez-vous sur internet ou auprès des gens de la banque qui sera crédible et tendre pour accorder un crédit immobilier. Après, il faut préparer les dossiers utiles pour la demande. 

Afin de réduire le délai, songe à engager un courtier pour vous aider à faire la négociation à la banque sur tel mais aussi sur le taux de crédit nécessaire. 

-1 et 2 semaines après le dépôt de dossier, la banque va vous fournir le contrat concernant l’offre de prêt. 

-Entre 2 à 4 semaines, la banque va enfin concrétiser le financement de l’achat de votre bien immobilier. 

-Dans les 10 jours à venir, vous allez recevoir officiellement l’offre de crédit immobilier. 

Pour finaliser le contrat, il faut passer devant le notaire. 

Dans quelle condition se fait le compromis de vente ? 

En général, l’accord de compromis de vente devrait se réaliser en 45 jours. Cependant, il ne faut pas passer le délai de 4 mois pour le concrétiser. 

Pour se rassurer dans vos démarches, voici les parcours à effectuer afin de conclure un achat immobilier :

Il faut se confronter à la promesse de vente

La promesse de vente est une sorte d’entente concrète entre acheteur et vendeur avant la finalisation d’achat. Ce genre d’accord donne à l’acheteur la garantie que le bien immobilier ne serait plus sur le marché. Elle dure souvent en l’espace de 3 mois. Pour son aboutissement, le vendeur vous exige de verser la somme relatif à 10% du prix de l’immobilier.

La réalisation de compromis de vente

Cette consensus s’applique à se mettre d’accord sur l’achat du bien immobilier. Le compromis de vente permet de déterminer le prix exact et aussi de finaliser la vente. L’un ou l’autre peut également se rétracter seulement à un délai de 10 jours. 

Conclure l’accord devant un notaire

Cet acte est le plus primordial dans le parcours pour acheter une maison. Faire la signature d’acte de vente sous la présence d’un notaire démontre que la démarche de vente est légale aux yeux de la loi. 

Dans le cas de non-respect de délai : qu’est-ce qu’il faut faire ?

Il y a plusieurs raisons qui poussent l’acheteur à se rétracter de l’achat d’un immobilier, parmi :

-Il n’est réellement convaincu par la maison. 

-La banque ne l’a pas accordé le prêt financier immobilier. 

Après la signature de compromis de vente, vous avez droit de vous rétracter seulement en l’espace de 10 jours. L’acompte de 10% de vente que vous avez transmis au vendeur vous serrez remis dans ce cas. Hors délai, le vendeur a le droit de vous poursuivre en justice.

En revanche si vous n’avez pas respecté le délai par non obtention de crédit immobilier. Vous pouvez montrer la preuve du refus de la banque au vendeur pour vous justifier. 

       Pour récapituler, il faut bien respecter les délais exigés par la loi lors d’un compromis de vente. Ne pas les suivre pourrait vous coûter cher. Avant de se lancer dans la démarche, il faut quand même s’assurer d’avoir trouvé la banque parfaite pour réaliser le prêt immobilier.