Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Comment un travailleur saisonnier peut devenir un propriétaire ?

shutterstock_519924094.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Le statut de travailleur saisonnier est considéré comme une situation d’instabilité. Pour acquérir un logement ou un crédit pour ses projets alors, le travailleur rencontrera plusieurs difficultés. Rassurez-vous, il suffit de quelques conseils pour obtenir un prêt immobilier malgré que vous ayez choisi un métier tombant dans cette catégorie. 

Quel aide pour un primo-accédant ? 

Un primo-accédant est une personne qui accède à une propriété pour la première fois. Cette catégorie de personne accède simplement à des aides immobilières venant de l’État ou des collectivités locales. Accéder à un immeuble devient alors facile pour le travailleur saisonnier. 

L’aide de l’État : PTZ+ 

Un travailleur saisonnier doit choisir un logement neuf s’il souhaite obtenir un prêt à taux zéro pour financer son projet. Ce genre de prêt est intéressant pour toutes personnes souhaitant économiser. Le montant du prêt et de la somme à rembourser reste le même alors. Seulement, le montant attribué est limité. 

Pour y accéder, vous devez toujours respecter quelques conditions. Les conditions de ressources, les plafonds et les détails financiers sont prioritaires. Pour cela, tous les salariés dans un foyer sont considérés par l’organisme d’aide en plus de la situation du travailleur saisonnier qui demande un prêt. 

Les prêts immobiliers complémentaires 

Le PAS ou prêt d’accession 

Si vous voulez acquérir un immeuble avec votre statut de travailleur saisonnier, le PAS peut vous aider grandement. Une fois que vous accédez à ce prêt, vous pouvez bénéficier facilement d’APL. 

Les prêts CEL/PEL 

Plan ou compte épargne-logement, les conditions sont à peu près les mêmes. Le plus important dans le cadre du CEL ou de PEL constitue le taux des intérêts. Bien que le montant souvent accordé soit moindre, il est quand même intéressant d’avoir la somme attribuée comme base pour accéder à une propriété. 

Le régime des Actions Logements 

Pour accéder aux actions-logements, vous devez suivre les conditions accessibles au niveau du CIL. En tout cas, ce type de prêt n’est accessible que si la maison que vous souhaitez acheter constitue une résidence principale. Les autres conditions portent sur les revenus. En tout cas, vous ne pouvez pas prétendre à cet avantage si vous vous trouvez dans le secteur agricole. 

Les aides venant des communautés urbaines 

Des prêts à taux zéro peuvent également être proposés par la mairie ou autre branche de l’État. Pour y accéder, vous devez vous rapprocher des spécialistes du logement dans la zone où vous souhaitez acquérir un bien. En tout cas, il s’agit d’une aide qui complète uniquement le prêt à taux zéro, mais ne vous permettra pas de subventionner tout l’immeuble. 

Le régime applicable au contrat de travail 

Un travailleur saisonnier peut s’intégrer dans bien des domaines. Le tourisme, la restauration, l’agriculture, etc. peuvent tous être touchés. Ce qui rend l’accès à un immeuble difficile. Généralement, le régime qui s’applique dès que la question de saison intervient constitue le CDD. 

La durée du contrat à durée déterminée 

En fonction du domaine, le contrat de travail saisonnier dure entre 2 à 6 mois. Cela peut dépasser ce délai, mais tout doit être traçable. Ce détail est important pour connaitre le montant du revenu annuel du travailleur saisonnier et pour déduire le montant du prêt auquel il pourra prétendre. Pour effectuer le calcul, un travailleur saisonnier ayant occupé un poste pendant les saisons d’ouvertures depuis plusieurs années est considéré comme un employé en CDI. 

Le renouvellement du contrat

Pour plus de stabilité, la clause de reconduction peut s’avérer importante dans un contrat de travail saisonnier. Cette clause peut en effet rassurer les organismes de crédit et les banques. Elle incite ces derniers à vous proposer une offre dans le cadre de l’achat de votre immeuble. 

Les conditions de la banque 

En dehors des critères d’éligibilité, la banque vérifie des détails sur la situation financière de chaque emprunteur potentiel. Cette manœuvre est mise en place pour éviter les risques d’impayés. Ceux qui souhaitent bénéficier d’un prêt de la part de la banque malgré son statut de travailleur saisonnier doivent alors présenter un dossier simple avec un compte positif. 

L’apport personnel

Sans capital, la chance d’accéder à un immeuble est actuellement moindre pour un travailleur saisonnier. Il faudrait ainsi faire appel à des prêts bonifiés pour améliorer votre dossier. Si vous comptez acheter un immeuble en comptant entièrement sur les prêts, aucune banque ne prendra le risque de vous proposer une somme même moindre. Au minimum, vous devez être en mesure de payer les frais de notaire et de garantie et de garder une somme correspondant à 10 % du prix réel de l’immeuble en question. 

La gestion des ressources 

En plus de votre régularité par rapport aux paiements de vos crédits, la banque considère aussi votre manière de gérer votre argent. Un travailleur saisonnier qui emprunte moins a donc plus de chance d’obtenir de financement pour l’achat de son immeuble. La référence concerne généralement les relevés bancaires des 3 derniers mois. Pour obtenir votre prêt alors, vous devez rester loin d’incidents de paiement. 

La stabilité de l’emploi durant des années 

La banque considère le niveau de solvabilité de l’emprunteur. Généralement, les travailleurs saisonniers sont considérés comme dans une situation précaire. Afin de prouver la stabilité de la situation du travailleur, la banque prend comme référence la situation de l’emprunteur durant les 5 dernières années. Si son contrat s’est renouvelé sans cesse pendant cette durée, il pourra facilement obtenir un crédit. 

L’importance d’autres activités 

Il est possible qu’un travailleur saisonnier occupe d’autres postes après la fin de la saison. Il peut aussi voir le statut d’auto entrepreneur en parallèle. Pour attribuer un prêt, la banque va prendre en compte la moyenne de tous les revenus que vous accumulez tout au long de l’année. 

La place du co emprunteur 

Comme dans le cadre de tout prêt, les conjoints sont tous les deux liés par l’emprunt effectué par l’un d’entre eux. Si vous êtes un travailleur saisonnier alors, le statut de votre conjoint peut faciliter votre accès à un crédit. Si l’emprunteur est ainsi marié avec une personne se trouvant en CDI, il sera rangé dans la catégorie de personne dans une situation stable. 

 

Il est possible de bénéficier d’aide pour accéder à un bien immobilier même si vous êtes un travailleur saisonnier. Il faut prouver une certaine stabilité et montrer que vous gérez bien votre argent. Le reste ne sera donc plus que question de procédure et de demande.