Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Comment obtenir le financement d’un bien immobilier pour un auto-entrepreneur ?

shutterstock_2116093802.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Obtenir un prêt immobilier n’est pas comme les crédits conso ou tout autre petit crédit facile à contracter. En raison de l’engagement d’une somme très enlevée, la banque prend certaines précautions avant d’octroyer ce prêt. Pour les auto-entrepreneurs, les critères sont un peu plus exigeants que pour les salariés. Cependant, cela ne devrait pas être un obstacle pour envoyer votre demande de prêt, il suffit de bien connaître les critères de la banque.

Quels sont les critères retenus par banque pour octroyer un prêt immobilier ?

La règle de base pour que la banque accorde un crédit immobilier est simple : le futur propriétaire doit prouver à la banque qu’il sera en mesure de rembourser le prêt. Un précepte qui se matérialise en pratique sous la forme d’une étude détaillée de la santé financière du demandeur.

Les critères qui s’appliquent à tous les emprunteurs

Que vous soyez salarié dans le secteur public ou privé ou indépendant, les banques ont des critères de base pour évaluer l’éligibilité de chaque dossier. Voyons en revue quelques-uns.

Évaluation du taux d’endettement

Le taux d’endettement est la relation entre le montant de votre dette par rapport à votre revenu. Si vos frais de logement, votre prêt-auto et vos paiements de prêts étudiants s’élèvent au total à 1 500 euros par mois et que votre revenu mensuel est de 5 000 euros, votre ratio dette-revenu sera de 1 500 /5 000, soit un taux d’endettement de 30 %.

Pour être admissible à un prêt immobilier, votre taux d’endettement est généralement plafonné à environ 33 %, bien qu’il y ait quelques exceptions. Les petits prêteurs peuvent être plus laxistes et vous permettre d’emprunter un peu plus, tandis que d’autres prêteurs ont des règles plus strictes.

Si votre dette est trop élevée, vous devrez soit acheter une maison moins chère avec un prêt hypothécaire plus petit, soit vous efforcer de rembourser vos dettes avant d’essayer d’emprunter pour une maison.

Calcul du reste à vivre

Une fois que vous avez établi votre taux d’endettement, il va falloir calculer votre reste à vivre. Cela consiste en général à déterminer vos charges ménagères comme le loyer, l’électricité et le gaz, les diverses factures, les frais scolaires si vous avez des enfants à charge, et tout ce que vous devez payer tous les mois. Il ne faut pas oublier vos dettes et les assurances. 

Une fois que vous avez additionné tout cela, il faut enlever cette somme à votre salaire. Le reste constituera ce que l’on appelle le reste à vivre. Si vous voulez contracter un prêt immobilier, ce critère est très important, car il détermine votre possibilité de remboursement. De ce fait, vous devez posséder largement de reste à vivre.

Disposer d’un apport personnel

Les prêteurs veulent généralement que vous versiez un acompte sur une maison afin que vous ayez une certaine valeur nette dans la maison. Cela protège le prêteur, parce qu’il veut récupérer tous les fonds qu’il vous a prêtés si vous ne payez pas. Si vous empruntez 100 % de la valeur de la maison et que vous ne remboursez pas le prêt, le prêteur risque de ne pas récupérer la totalité de son argent en raison des frais de vente de la maison et de la possibilité d’une baisse du prix des maisons.

 

Idéalement, lorsque vous achetez une maison, vous versez un acompte de 10 % du coût de la maison et vous empruntez 90 %. Toutefois, de nombreuses personnes versent un acompte bien inférieur. La plupart des prêteurs conventionnels exigent un acompte minimum de 7,3 % pour l’achat d’un ancien, mais certains vous permettent de verser un acompte de seulement 3 % si vous êtes un emprunteur hautement qualifié.

Bénéficier des prêts règlementés

Vous pouvez également entamer des demandes pour obtenir des prêts règlementés comme le PTZ, les prêts épargne-logement ou le prêt Action logement. Ces types de prêts bonifiés conviennent très bien aux demandeurs qui ne disposent pas d’économie personnelle étant donné qu’ils sont considérés comme étant un apport personnel. Il faut quand même savoir que les valeurs des apports personnels venant du demandeur ne sont pas les mêmes que ceux des prêts règlementés aux yeux de l’organisme préteur.

Un compte bancaire en règle

Étant donné que vous devez présenter vos relevés bancaires pendant les trois derniers mois, veillez à présenter un compte irréprochable pour mettre toutes les chances de votre côté. Vous devez dans tous les cas éviter les incidents de paiement ou le rejet des chèques bancaires. Pour cela, il est recommandé de faire attention à votre copte dès que vous prévoyez d’entamer la procédure pour une demande de prêts immobiliers.

Les critères pour les auto-entrepreneurs

Par rapport aux autres salariés, le statut d’auto-entrepreneur représente un risque un peu plus élevé et par conséquent, des critères encore plus exigeants. Pour tous les travailleurs dans le secteur indépendant, la liste des critères retenus s’allonge, vous devez désormais ajouter quelques-uns dans votre dossier.

Un emploi stable

Pour obtenir un prêt hypothécaire, vous devez également avoir une situation d’emploi stable. C’est une exigence plus que logique, puisque la banque veut s’assurer que vous serez en mesure de payer les échéances pendant les 20 ou 30 ans que dure un prêt hypothécaire.

Si vous travaillez pour quelqu’un d’autre, vous devrez avoir un contrat à durée indéterminée et avoir une certaine ancienneté dans votre entreprise. Si vous êtes travailleur autonome ou entrepreneur, vous devrez posséder une entreprise viable avec des avantages récurrents depuis au moins deux ans.

Un autre aspect que les entités valorisent est le secteur dans lequel vous travaillez. Par exemple, ils vous verront très favorablement si vous êtes fonctionnaire ou si vous êtes employé dans des secteurs porteurs comme l’informatique ou les nouvelles technologies. En revanche, vos chances d’obtenir un agrément seront moindres si vous travaillez dans un secteur lié à la saisonnalité, comme l’hôtellerie ou le tourisme.

Un chiffre d’affaire et revenus réguliers

La banque se base également sur vos revenus pour voir votre capacité de remboursement. Outre le fait que vous devez disposer d’un revenu suffisant, il faut aussi que ce dernier soit versé régulièrement tous les mois.

Quels sont les revenus pris en compte par la banque ?

Même si la banque analyse votre chiffre d’affaires et la déclaration de vos revenus, ce sont juste des éléments complémentaires. Pour confirmer vos revenus, la banque prend vos deux derniers avis d’imposition, que vous soyez dans le prélèvement forfaitaire libératoire ou dans le régime de la microfinance.

Comment fonctionne le co emprunt d’un couple d’auto-entrepreneur ?

En Co empruntant avec un auto-emprunteur, vous devenez alors un couple à risque puisqu’aucun des deux emprunteurs ne dispose d’aucune garantie pour la banque. Votre situation est alors jugée très critique par toutes les banques. Cependant, il n’est pas impossible d’obtenir un prêt immobilier dans ces conditions.

Toutefois, il vous faudrait présenter un dossier hyper solide qui ne présente aucune faille, tant au niveau de votre stabilité que sur le point financier. Pour appuyer votre dossier, vous avez la possibilité de prendre un membre de votre famille en tant que garant de votre prêt. Dans le cas où l’un de vous échoue le remboursement, il y aura une garantie.

Comment fonctionne le co emprunt entre un salarié et un auto-entrepreneur ?

Si vous décidez de co emprunter avec un salarié, vous augmenter vos chances de contracter un prêt immobilier. La situation de ce dernier peut jouer en votre avantage même si la généralité de votre dossier dépend en grande partie de la situation de l’auto-entrepreneur. Il est donc recommandé de toujours prendre soin des éléments qui composent votre dossier.

Pour conclure, les auto-entrepreneurs ont tout à fait leurs chances de contracter un prêt immobilier à condition qu’il présente un dossier irréprochable. De ce fait, vous pouvez vous référer sur tous les éléments qui ont été énumérés ci-dessus lors de votre demande de prêt.