Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Comment financer un achat immobilier en étant étudiant ?

pexels-andrea-piacquadio-3762800.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Acquérir un logement est un projet qui intéresse de plus en plus les étudiants. Toutefois, obtenir un prêt immobilier n’est pas du tout facile pour eux. Effectivement, avec les revenus qui ne sont pas fixes et l’insuffisance de l’apport personnel, les banques peuvent hésiter à accorder le financement. Néanmoins, il est à savoir que les banques sont bien conscientes de cette situation et accordent un crédit immobilier aux étudiants qui remplissent les conditions exigées. Pour obtenir le prêt, il faut faire des négociations en présentant un dossier sérieux. Pour pouvoir rembourser le prêt à temps, il convient d’emprunter avec ses parents ou bien avec ses collègues. 

Comment négocier pour obtenir un financement pour les étudiants ?

Il est important de savoir qu’actuellement, les étudiants peuvent bénéficier d’un crédit immobilier. Il leur permet d’acheter un logement. L’acquisition du logement se fait donc pendant la durée de leurs études. 

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un prêt immobilier pour les étudiants ?

À noter que les banques peuvent accorder aux étudiants un prêt immobilier. Toutefois, il y a certaines conditions qui doivent être remplies. Comme tous les autres prêts, le prêt immobilier étudiant doit aussi passer par la négociation. Autrement dit, il faut voir avec l’organisme prêteur toutes les options de votre prêt ainsi que les conditions, c’est-à-dire :

  • Le taux d’intérêt
  • La durée

Il est important de savoir que quand les banques analysent votre dossier, elles vont tenir compte de :

  • Votre solvabilité
  • Votre capacité de remboursement

Ce n’est pas un secret pour tout le monde que les étudiants ne bénéficient pas encore de revenus réguliers. Même s’ils travaillent en même temps qu’ils étudient, ils n’ont pas encore une stabilité d’emploi. Donc, en tant qu’étudiant, vous devez à tout prix convaincre les banques. Certaines astuces sont à considérer :

  • Il est nécessaire de justifier vos ressources minimales. Effectivement, dans votre projet immobilier, votre apport personnel est d’une importance capitale. En arrivant à justifier que vous savez économiser, vous pouvez avoir la chance de recevoir un financement de la part de l’établissement prêteur.
  • Il est conseillé de convaincre la banque par votre avenir, c’est-à-dire il faut l’assurer que vous pourrez bientôt bénéficier d’une stabilité financière en présentant votre domaine d’études. Effectivement, il est crucial de préciser qu’il y a des secteurs qui évoluent sans cesse et ont un faible taux de chômage. Ainsi, notez bien que si vous suivez une formation en alternance, il faut l’annoncer à la banque. Pour ce faire, tâchez de demander des justificatifs à votre employeur.
  • Pour augmenter votre chance, n’hésitez pas à présenter des garanties. Vous pouvez vous renseigner pour connaitre toutes les options possibles. Vous pouvez par exemple souscrire une assurance pour votre prêt immobilier.

Que faire pour percevoir un crédit immobilier avec un meilleur taux ?

Pour obtenir un crédit immobilier au taux meilleur, il est recommandé de prouver à l’organisme prêteur que vous seriez un excellent client pour lui pendant vos études. Il est alors nécessaire de présenter un dossier sérieux et bien réfléchi. Il est aussi essentiel de lui fournir un argument captivant. Par exemple, si vos proches sont déjà clients de la banque, n’hésitez pas à avancer cette information. 

Que doit contenir un dossier prêt immobilier ?

À noter que monter son dossier prêt immobilier étudiant est une étape fondamentale dans la souscription d’un crédit immobilier. Sachez que votre dossier doit contenir certains documents tels que votre carte d’étudiant ou bien une attestation montrant que vous êtes bien inscrit dans un établissement ou dans une université. Il faut aussi présenter votre copie de votre pièce d’identité sans oublier vos 3 derniers bulletins de salaire. Il est également nécessaire de préparer vos 6 derniers relevés bancaires. Enfin, sachez qu’il est essentiel de montrer votre dernier avis d’imposition et les garanties. 

            Il est capital de bien noter qu’avant de demander un prêt immobilier à la banque, il convient de faire une comparaison de toutes les différentes offres proposées. Effectivement, sachez que chaque banque a ses propres conditions. 

Qui peut bénéficier d’un prêt immobilier étudiant ?

Il est à rappeler que l’acquisition d’un prêt immobilier se base sur certaines conditions d’éligibilité. C’est un financement qui est réservé aux étudiants majeurs. Et sachez que l’âge limite est de 28 ans. Mais dans certains organismes prêteurs, il est de 30 ans et même plus si les demandeurs reprennent une formation. Sachez aussi que vous devez être de nationalité française. Les banques vont même vous demander un justificatif pour prouver que vous avez bien résidé en France au moins depuis 5 ans. 

Ainsi, il est essentiel de bien comprendre que le prêt immobilier étudiant est seulement ouvert aux personnes qui ont un taux d’endettement inférieur à 33%. Si les banques ont placé cette condition, c’est pour éviter aux étudiants les situations de surendettement. 

Quel prêt immobilier étudiant choisir ?

Il est à rappeler que pour pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier venant d’un organisme prêteur, il est capital de souscrire une assurance prêteuse. Cette dernière peut vous couvrir en cas d’incapacité de travail, ou bien en cas d’invalidité permanente. Quand vous avez fait votre choix, il est temps de choisir le prêt immobilier étudiant. Notez que deux choix s’offrent à vous, il y a le crédit étudiant assuré par l’État et le prêt étudiant bancaire. Le premier prêt permet de profiter d’un taux d’intérêt faible. Toutefois, notez que seules les banques signataires d’un contrat avec l’État peuvent le délivrer. Quant au prêt étudiant bancaire, il peut être délivré par toutes les banques. 

C’est quoi l’apport personnel des étudiants

Puisque les étudiants n’ont pas encore des revenus fixes, les banques se montrent compréhensives et tolérantes envers eux. Néanmoins, elles ne peuvent pas permettre aux étudiants d’accéder au crédit facilement, surtout depuis la crise financière. C’est pourquoi certains organismes prêteurs imposent que les étudiants devraient avoir un apport personnel qui est égal à 10% du financement prêté plus frais de notaire.

Emprunter avec ses parents

C’est vrai que les banques permettent actuellement aux étudiants de demander un prêt immobilier. Mais l’absence de revenus est une véritable problématique, car le prêt doit être remboursé selon les délais imposés. Il est alors recommandé d’emprunter avec vos parents. C’est une meilleure option s’ils ont le budget nécessaire. Vos parents vont vous donner de l’argent pour que vous puissiez bénéficier d’un apport considérable. Ils peuvent aussi se porter cautions, c’est-à-dire que si vous ne parvenez pas à rembourser le prêt, c’est eux qui vont se charger du paiement.

 Néanmoins, il est essentiel de bien comprendre que si jamais vos parents n’arrivent pas à payer le remboursement, l’organisme prêteur peut hypothéquer leur logement. De plus, notez que l’acte de caution est un acte définitif. Autrement dit, il nécessite la signature de vos parents. En général, cette convention n’est pas très recommandée par les banques. D’ailleurs, sachez que l’acte de caution n’est réservé qu’aux parents qui sont des clients de longue date de la banque dans laquelle vous souhaitez demander un prêt immobilier. Avant de se porter caution, les parents doivent se demander s’ils ont la capacité d’honorer les dettes. 

Est-il possible de demander un prêt immobilier à plusieurs étudiants ?

Il est essentiel de retenir qu’il est tout à fait possible de solliciter un prêt immobilier à plusieurs étudiants. C’est une excellente alternative qui permet rembourser le crédit immobilier facilement. Effectivement, plus les emprunteurs sont nombreux, plus les charges de remboursement sont moindres. À ce moment-là, les étudiants sont appelés « co-emprunteurs ». Ils vont alors devenir des copropriétaires du bien immobilier. Sachez que pour obtenir le crédit immobilier, chacun doit respecter les conditions d’éligibilité exigées par l’organisme prêteur. 

 

Même si les banques sont indulgentes envers les étudiants souhaitant demander un crédit immobilier, les démarches peuvent être longues. Le fait de ne pas disposer de ressources suffisantes, de ne pas bénéficier d’une stabilité d’emploi, de ne pas disposer de garanties à fournir sont des motifs qui entraînent le refus de la banque. C’est pourquoi l’intervention des parents est primordiale.