Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Comment connaitre sa zone géographique de prêt à taux zéro ?

pexels-anthony-beck-4278036.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Plusieurs paramètres définissent le montant du prêt à taux zéro que tout un chacun peut avoir. Le plus connu reste le revenu du foyer. Cependant, la zone géographique du logement peut affecter grandement le montant attribué. Déduisez le montant que vous pouvez obtenir grâce aux informations suivantes. 

Quels sont conséquences des classements des zones PTZ+ ? 

Afin d’attribuer le prêt à taux zéro, la France a divisé les agglomérations et villes en 5 zones définies. Ils sont séparés en zone tendue et zone détendue. Vous allez comprendre pourquoi. 

Les zones PTZ de 2022

Les 5 zones PTZ de 2022 sont : 

  • La zone A : regroupant Paris, les villes du littoral de Côte d’Azur, l’agglomération de Genève, et les communes où les tendances de prix en matière immobilière sont élevées par rapport à la moyenne sur toute la France.
  • La zone A bis : la ville de Paris et ses 76 communes
  • La zone B1 : les villes où le coût des logements est élevé, les parties parisiennes non incluses dans la zone A ou A bis, les villes d’outre-mer avec un niveau de vie supérieure.
  • La zone B2 : les villes parisiennes non incluses dans la zone A, A bis ou B1, les villes se trouvant au centre des grandes agglomérations, les communes corses non incluses dans les zones A ou B1.
  • La zone C : toutes les autres villes ne se trouvant pas dans une catégorie.

Le prolongement des mesures 

Au départ, le prêt à taux zéro est censé connaître sa fin à la fin de 2022. Cependant, la majorité parlementaire a fait en sorte que ce programme soit maintenu dans le projet de loi de finances de 2022. Ainsi, les Français remplissant les conditions pourront donc bénéficier des avantages de ce prêt jusqu’au 31 décembre 2023. 

Qu’est-ce qu’une zone tendue ? 

La notion de zone tendue, en matière de PTZ, fait référence aux agglomérations à forte densité urbaine. Elle est qualifiée de tendue, car le marché immobilier dans ces endroits est en total déséquilibre. L’offre est moins importante que la demande. 

Les zones tendues sont actuellement : 

  • La zone A : les agglomérations de Paris, la Côte d’Azur, la Haute-Savoie, Lyon et les autres agglomérations où les loyers et les prix des logements sont très conséquents.
  • La zone A bis : Paris et les 76 communes Yvelines, les Hauts de Seine, Seine-St-Denis, le Val-de-Marne, et le Val-d’Oise.

Comment utiliser la zone comme indicateur de tendance du marché immobilier ? 

Puisque les zones ont été établies sur la base des loyers et des prix des m2 dans les villes, elles constituent un indicateur de marché immobilier fiable. Le fonctionnement du classement a fait que les zones sont classées de la plus tendue à la plus détendue. La différence entre l’offre et la demande se ressentait alors directement. 

Le pouvoir public base ses futures décisions sur les besoins de chaque zone alors. Les critères d’éligibilité, ainsi que la somme attribuée sous forme de prêt à taux zéro sont adaptés aux zones où se trouve l’emprunteur. Sur les zones B2 et C par exemple, les droits sont passés de 40 % à 20 % en 2018. 

Le classement aide également le futur acquéreur à bien choisir son futur logement. Une fois que vous aurez trouvé un bien immobilier convoité, vous avez tout intérêt à remplir les critères pour l’obtenir dans les meilleurs délais. Dans tous les cas, les pourcentages attribués par l’État dans certaines zones servent à influencer les prix et la disponibilité du marché immobilier s’y trouvant. 

Quelles dates retenir sur les zones géographiques ? 

Les dates suivantes marquent les évolutions des classements en zone en France depuis la mise en place du PTZ. 

  • 1995

Le prêt à taux zéro a été mis en place en France par le décret n° 95-1064 du 29 septembre 1995. L’objectif du prêt consistait déjà à aider les ménages aux revenus modestes à accéder à un logement.

  • 2003

En date du 19 décembre 2003, les zones A, B et C ont été mis en place par la loi ROBIEN. 

  • 2006

Le 10 août 2006, le plafond de revenu des demandeurs de prêt en zone A a augmenté. Aussi, la zone B a été divisée en deux zones : B1 et B2. 

  • 2009

Une révision triennale après celui de 2006 a eu lieu. Il n’y a eu cependant que des reclassifications des villes et le déclassement par rapport à l’offre et la demande en matière de marché immobilier. 

  • 2014

La révision qui a eu lieu le 1er octobre 2014 a mis 670 communes dans la zone B1 et B2. En matière de déclassement, 1180 communes ont été touchées. 

 

La zone géographique affecte grandement le montant de prêt à taux zéro que tout un chacun peut obtenir. Au moment de rechercher votre logement, laissez-vous orienter par le mécanisme de zonage. Vous trouverez ainsi plus facilement un logement, mais également un financement.