Blog indépendant, de conseils et d’actualités sur le crédit

Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS

Cas de locataire de logement : que faire pour regrouper vos crédits ?

student-g8a8ed4fdc_1920.jpg

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

Vous louez une maison alors que vous avez de difficultés à apaiser vos charges mensuelles ? Vous avez envie de bien réaliser votre projet ou tout simplement bien gérer vos comptes ? Plusieurs solutions sont disponibles pour ne pas vivre souvent dans une inquiétude. Parmi ces solutions, vous pouvez, par exemple, regrouper des crédits pour locataire. Appelé rachat de crédits pour locataire, cette opération s’agit plus précisément d’un regroupement de vos emprunts et de vos dettes. Elle permet d’éviter le déboursement de la mensualité. 

C’est quoi un regroupement de crédits pour locataire ?

Encore une fois, il s’agit également d’un rachat de crédits. Certaines personnes pensent que cette option est réservée seulement à la propriétaire du logement, mais ce n’est pas le cas. Comme son nom l’indique, le regroupement de crédit pour locataire est une opération consistant à regrouper les crédits de consommations. 

Ces derniers peuvent être des crédits destinés pour les travaux, du crédit personnel, des crédits spécialisés pour les automobiles/motos. Ils peuvent concerner aussi des crédits immobiliers et des crédits destinés pour certaines dettes. Les crédits immobiliers concernés ici sont, par exemple, un investissement locatif et le placement d’une résidence secondaire. Tandis que les dettes sont les impôts, les découverts bancaires, le retard de paiement du loyer, etc.

Le regroupement de crédits pour locataire remplace plusieurs mensualités éparpillées en une seule mensualité. Il permet de minimiser vos remboursements actuels et de vous offrir un taux d’intérêt unique. C’est une véritable aide pour ceux qui veulent respirer financièrement, de faire une économie, de régler ses dettes.

Sachez que le rachat de crédits peut s’effectuer auprès de la banque de votre choix. Il peut se réaliser également auprès d’un établissement de crédits non bancaire. Pour ce faire aussi, vous pouvez de l’aide d’une personne spéciale telle qu’un courtier.

Qui peut faire un regroupement de crédits pour locataire ?

L’opération de regroupement de crédits s’adresse avant tout aux personnes locataires d’une résidence principale, mais non pas les propriétaires. Quelques fois il est possible que vous deveniez un locataire en cas de location d’un parc engagé par votre embaucheur. Vous pouvez même être un locataire à cause d’un hébergement gratuit. Donc la définition est assez étendue. Plus de 50 % de rachat de crédit sont destinés aux locataires.

Que vous soyez particulier ou salarié ou professionnel libéral, il est toujours possible d’accéder à cette solution. Il y en a de même le cas de regroupement de crédit pour un fonctionnaire locataire. 

De nombreux cas peuvent vous pousser à faire une demande de rachat de crédits locataire. Parmi ces cas se trouvent :

  • Les personnes qui veulent assainir les finances pour pouvoir alléger les remboursements
  • Le surendettement : la personne disposant plus de dettes veut à tout prix d’éviter cette situation
  • La gestion des finances : certaines personnes veulent gérer facilement leur budget en bénéficiant d’un interlocuteur unique et d’un taux d’intérêt unique.
  • Le financement du projet : si vous envisagez d’entamer un nouveau projet, le rachat de crédits est une meilleure solution.

Regroupement de crédits locataire : quelles sont les conditions et les garanties ?

Un rachat de crédits locataire se réalise sous certaines conditions et sans donner de garanties à l’établissement prêteur. Les conditions sont citées ci-après :

  • Les emprunteurs doivent disposer un profil très intéressant, à savoir le maximum de revenus, le patrimoine important, etc.
  • Une demande assez financée surtout dans le cadre de crédits à la consommation et du financement de dettes personnelles.

Cependant, les banques peuvent demander une assurance si votre profil d’emprunteur locataire ne montre pas des assurances comme les revenus. Dans cette disposition, il est possible de se tourner vers un cautionnement.

Qu’en est -t-il des pièces à fournir et les frais du rachat de crédits locataire ?

En dehors des conditions à respecter, il y a également des photocopies à céder pour racheter de crédits locataire. Vous devrez d’abord céder un livret de famille ainsi qu’une pièce d’identité en cours de validité. Puis, il ne faut pas oublier aussi le contrat d’habitation et la dernière quittance de loyer. 

Pour ceux qui ont contacté un courtier spécialisé, sachez que ce sera lui qui chargera de réunir vos dossiers. Il va transmettre les justificatifs nécessaires aux partenaires financiers. 

Concernant les frais, il faut savoir que ce n’est pas gratuit. Au contraire, les organismes demandent des frais plus élevés par rapport au financement classique. Et si aussi vous confiez votre dossier à un courtier, il faut encore ajouter des honoraires. 

Mais il est possible d’ajouter les frais du dossier au montant du prêt si vous n’avez pas assez d’argent. Cela ne vous coûtera pas une grosse somme sur votre mensualité et le coût total. Ils n’atteignent pas plus de 7% du montant emprunté.

Alors pour les frais du dossier, c’est l’organisme prêteur qui va les prélever. Mais pour les honoraires du courtier, ce sont eux qui les prélèvent à leurs clients. Lors de votre premier entretien avec votre courtier, posez des questions et faites jouer la concurrence. 

Combien de temps dure le regroupement de crédits locataire ?

Grâce au regroupement de crédits locataire, votre mensualité sera réduite c’est-à-dire vos charges mensuelles seront également minimisées. Par contre, cela entraîne l’allongement de la durée de l’emprunt. Or ce dernier est le seul qui vous permet d’augmenter le montant de la mensualité. L’objectif c’est de savoir la possibilité de faire un regroupement de crédits locataire pendant 15 ou même 20 ans.

Pourtant, cette durée est impossible, car la limite est de 12 ans au maximum. C’est inférieur au regroupement de crédits propriétaire, car celui-ci dure 15 ans. 

Mais il existe toujours des exceptions pour les personnes qui ont de taux d’endettement élevé. Si votre remboursement dépasse le plafond, vous bénéficierez également de cette possibilité. C’est envisageable encore pour ceux qui veulent une caution hypothécaire sur une résidence particulière par exemple. Il est donc impossible de regrouper de crédit locataire pendant 20 ans.

Quel est le montant maximal pour le regroupement de crédits locataire ?

Lorsque vous envisagez de regrouper les crédits locataire, il est nécessaire d’abord de penser au montant global à racheter. La majorité des banques exigent un plafond de 100 000 euros. Il est nécessaire donc que les sommes restantes cumulées soient inférieures à cette valeur. Mais il y a toujours des exceptions selon des profils.

Quelles sont les étapes à suivre pour regrouper des crédits pour locataire ?

Pour ceux qui envisagent de racheter de crédits locataire, il est indispensable de suivre les processus ci-après. La première étape c’est de trouver d’abord un établissement ou une banque qui accorde cette opération. Votre interlocuteur va forer en découvrant vos charges fixes, votre épargne, vos mensualités, vos dépenses, votre comportement bancaire, etc. Il est donc nécessaire de montrer une carte blanche. 

En ce qui concerne le choix de l’établissement, vous disposez trois possibilités. Vous pouvez, par exemple, vous adresser à une banque ou bien d’appeler un établissement de prêt bancaire. D’autres aussi peuvent recourir à un courtier spécial. Ce dernier peut vous aider de manière efficace en vous trouvant des meilleures conditions de rachat.

Mais avant d’effectuer cette opération, la meilleure solution, c’est de contacter un comparateur d’établissements financiers. Il existe plusieurs sites offrant ce genre de comparateur en ligne. C’est la clé idéale pour avoir un interlocuteur capable de satisfaire vos besoins en termes de regroupement de crédits locataire.

Quelques organismes accordant la demande de regroupement de crédits locataire

Concernant le rachat de crédits locataire, plusieurs organismes peuvent accepter votre demande. Vous avez un large choix parmi les établissements ci-après.

Les courtiers spécialisés

Ils concernent le cabinet national et le courtier indépendant. Le cabinet national s’agit du courtier travaillant dans le secteur du prêt immobilier en ligne. Il s’est intéressé dans l’activité de regroupement de crédits locataire. Tandis que le courtier indépendant concerne le courtier opérant dans la commission élevée de ce genre d’activité. 

Les établissements spécialisés

De nombreux organismes virtuels offrent la possibilité de regrouper des crédits locataire. Ils ne sont pas trop exigeants au niveau des dossiers de regroupement de crédits locataire. Seulement, le taux d’intérêt ainsi que le montant des frais sont trop élevés. 

Les banques traditionnelles

La majorité des banques de réseau s’intéressent au marché de la restructuration. En comparaison aux organismes spécialisés, leur taux d’intérêt est plus attractif. Il suffit tout simplement de fournir un bon dossier pour qu’elles accordent votre demande. L’ouverture d’un compte bancaire pour vos revenus est également recommandée dans ce cas-là.

Est-ce possible de regrouper de crédits pour un locataire surendetté ?

Certaines personnes posent des questions en tête s’il est possible de racheter de crédits locataire en cas de surendettement. Eh bien, c’est possible, mais cela dépend des cas suivants :

  • Le regroupement de crédits locataire surendetté est non seulement possible, mais aussi recommandé. C’est une solution destinée plus précisément aux clients en difficulté. Elle permettra à ces clients d’assainir leurs budgets.
  • Difficulté de racheter des crédits locataire pour les personnes inscrites au FICP. Dans cette situation, il est impossible de renouveler le rachat de crédits no de regrouper vos prêts existants. Mais il y a encore des exceptions, mais il faut tout simplement contacter un courtier spécial.

Quels sont les intérêts du regroupement de crédits locataire en comparaison au crédit consommation classique ?

Par rapport au crédit de consommation classique, le rachat de crédits locataire offre des avantages suivants :

  • Un taux d’intérêt plus bas
  • Possibilité de prêter jusqu’à 15 ans alors que 7 ans pour celui de crédits consommation classique
  • Taux d’endettement jusqu’à 50 % contre 40 %
  • Fin de prêt à 95 ans contre 80 ans
  • Possibilité de financement de 150 000 euros au maximum + trésorerie jusqu’à 75 000 euros

Si vous êtes mal endetté, il est temps de faire le point sur votre situation. L’identification d’une telle situation est importante. Le fait d’y remédier permet également de se trouver dans une situation de surendettement. Encore une fois, la solution est simple : le regroupement de crédits locataire. Ce dernier vous permet de rétablir rapidement l’équilibre budgétaire. 

Par conséquent, le mieux, c’est de continuer de votre prêt au lieu de se retrouver dans une situation financière compliquée. Mais si vous êtes déjà surendetté, il y a une solution de regroupement de crédits destinée aux personnes surendettées. Vous pouvez faire, par exemple, une simulation en ligne avec une personne spécialisée dans ce domaine.

Est-ce qu’il y a d’autres solutions en cas de refus de rachat de crédits ?

Si votre dossier manque quelque chose, il est possible qu’il soit refusé. Dans ce cas-là, il existe encore deux solutions qui vous permettent de réaliser votre projet.

Négocier à nouveau avec chaque créancier

 Parfois, la renégociation avec chaque créancier donne des solutions. Mais il suffit tout simplement que vous ayez une situation financière stable. Pour cela, il est nécessaire de persuader les interlocuteurs afin qu’ils vous accordent plus de temps pour rembourser tranquillement. Cette disposition vous permettra de stabiliser votre budget.

Dans cette situation, deux tentatives peuvent être possibles :

  • Les établissements choisissent plutôt le paiement tard au lieu de ne pas être payé
  • En cas d’échec et de décision de prendre la commission de surendettement, vous aurez l’avantage de régler facilement les problèmes.

Fournir un dossier de surendettement auprès d’un établissement financier français

Le deuxième recours, c’est de prendre la commission de surendettement. Cette dernière va analyser votre dossier. Si c’est accordé, elle va proposer au créancier un répartition de vos dettes. Mais il est indispensable d’avoir des moyens de paiement qui peuvent être limités. Il faut rester vigilant pour ne pas aggraver la situation.

Que faut-il éviter lors de ce projet de rachat de crédits locataire ?

Un sur cinq intermédiaires œuvrant sur le marché de rachat de crédits locataire a violé la loi. Il faut être donc vigilant et prendre plus de précautions avant de vous lancer dans ce projet. Voici maintenant les pièges à éviter pendant le regroupement de crédits locataire :

  • Les solutions inadéquates : la restructuration doit d’abord convenir à votre situation. Autrement dit, la durée de votre prêt doit stabiliser le budget et diminuer votre taux d’endettement à moins de 33%.
  • La souscription à un contrat d’épargne : l’assurance vie fait partie des sources de rétribution pour les établissements financiers et les courtiers. L’objectif de rachat de crédit doit être principalement le rééquilibre de votre budget. Mais si vous êtes capable de faire une épargne, ce n’est pas grave. Il ne faut pas tout simplement créer une contrainte de versement mensuel.
  • L’engagement au trésorerie trop important : Posséder de l’argent en réserve vous permet de vous situer en sécurité financièrement. Il faut juste que cet argent ne doit pas s’en servir pour démarrer un nouveau projet. Pour cela, le mieux, c’est de limiter son montant autant que possible.

Locataire inscrit au FICP et l’assurance emprunteur

Il est important de savoir que les dossiers des locataires fichés à la banque de France ne seront pas valorisés. Mais exceptionnellement, vos dossiers peuvent être accordés en cas d’excellente relation avec votre agence. En général, les locataires qui disposent des revenus très confortables auront l’accord à racheter leurs crédits. Il ne vous reste plus qu’à chercher une solution alternative. 

En ce qui concerne l’assurance emprunteur, celle-ci est souvent facultative sur le prêt à la consommation. Lors de votre souscription au rachat de crédits, l’organisme prêteur vous demandera de demander une assurance couverture décès. Mais cela sera en rapport avec :

  • le montant de rachat de crédits
  • la durée du prêt
  • votre situation professionnelle

Si où vous n’êtes pas capable de travailler, cette assurance va vous couvrir pour que vous passiez une bonne retraite. À noter que les personnes moins de 40 ans peuvent choisir la délégation externe. Cette dernière est moins coûteuse que le contrat procuré par la banque. Les établissements prêteurs jouissent généralement de l’emprunteur pour exiger leur contrait d’assurance. 

 

En conclusion, le regroupement de crédits locataire est bénéfique. Seulement, il est indispensable de bien choisir l’établissement financier pour pouvoir profiter d’un taux d’intérêt intéressant. Déposer de bons dossiers de rachat de crédits locataire lors de la demande s’avère également une meilleure solution.